18 septembre 2018

Les soirées Café-Psy




Ni une conférence, ni une thérapie, le Café-Psy est un espace de partage d'expériences de vie, de questionnements. C'est un moment où chaque participant peut s'approprier une parole sur un thème spécifique, échanger avec son savoir et son non-savoir.
Dans un climat chaleureux et convivial, c'est un temps de rencontres, de découvertes de soi et de l'autre.

Retrouvez les thèmes de l'année 2018-2019 des cafés que j'anime :

Se mettre au "je" : Laisser de côté le "on" impersonnel et tenter par le "je" et pourquoi pas le "jeu" une parole plus impliquante. En explorer les enjeux, les risques et autres effets possibles. 

La singularité : Comment être soi dans un environnement où tout incite à être conforme à un courant, à une mode. Notre singularité est-elle vécue comme une entrave ? Pourrait-elle devenir notre fierté ?

La solitude : Souvent ressentie de façon négative, confondue avec l'isolement, le manque, l'abandon. Or la solitude peut aussi être vécue comme un état d'heureuse plénitude.

La joie : La joie est-elle possible ? Une joie qui ne se laisserait pas détruire par les circonstances de la vie ? Qu'est ce qui dans nos vies permet ou empêche l'éclosion de la joie ?

Quand tout s'effondre...Il nous est peut-être arrivé cette expérience unique d'avoir sombré corps et âme et d'en être revenu différent. Ou peut-être craignons-nous de perdre pied...

La finitude ou la mort dans la vie de tous les jours : Les choses s'arrêtent. L'on bute contre une limite qui est le temps qui passe et qui ne peut être rebroussé. Comment nous débrouillons-nous avec cela ?

L'imperfection : Je ne suis pas parfait, je ne suis pas à la hauteur de ce que les autres attendent de moi. Bien souvent tout cela est source d'angoisse, parlons-en ! 

Choisir : J'entends souvent "je n'ai pas le choix" ou au contraire "j'ai toujours le choix, il y a  toujours au moins deux possibilités". Qu'est-ce que choisir ? Exercer notre liberté ? Engager notre responsabilité ?

La colère : Trop souvent censurée parce que potentiellement dévastatrice, que faisons-nous de notre colère ?

Exister : Signifie "sortir de". Pour vivre pleinement notre vie qu'avons-nous encore à lâcher, à quitter, à "embrasser" ?

Café Tilvist 23 rue de la Moselle à Mulhouse.
Pour les dates et modalités d'inscription rendez-vous sur : https://www.tilvist-coffteashop.fr

23 juillet 2018

La Gestalt en quelques mots


Sculpture de Ossip Zadkine (1890-1967) intitulée Le Poète ou Hommage à Paul Éluard.
Photo : Anaïs Cayla

La Gestalt, qu'est ce que c'est ?

"Gestalt" est un mot allemand qui signifie : créature - individu - silhouette - personnage - prendre corps.

En Gestalt-thérapie, c'est l'être tout entier, avec son histoire contenant à la fois ses abîmes et ses enthousiasmes, qui se forme et qui prend corps pour exister, libre, unique.

Fondée dans les années 50 par le psychanalyste Fritz Perls, la Gestalt-thérapie propose d'accompagner les personnes dans leur cheminement de mieux-être et de soin psychologique. Elle s'inscrit dans le courant de la psychologie humaniste, existentielle et relationnelle. Elle vise à développer l'autonomie, la responsabilité, la créativité.

A qui s'adresse la Gestalt-thérapie ?

A toute personne qui se trouve confronté à : une séparation difficile, un sentiment d'isolement, un trouble psychosomatique, des difficultés relationnelles ou encore une impasse existentielle. La Gestalt-thérapie accompagne toute personne qui traverse un moment de crise dans sa vie personnelle, sociale ou professionnelle. Le médecin psychiatre ou généraliste sera inclus, si, par exemple, un soutien par antidépresseurs s'avère nécessaire.

Une séance de Gestalt-thérapie...

L'accompagnement se fait en face à face, à partir de ce qui émerge dans l'instant : une émotion, une préoccupation, la résurgence d'une situation passée mal résolue, une perspective d'avenir incertaine...
Nous explorons ensemble la palette variée des sentiments tels que : la solitude, l'angoisse d'abandon, la culpabilité, le manque de confiance en soi, la colère rentrée mais aussi le besoin de vivre et d'aimer.
Nous expérimentons des solutions nouvelles pour trouver un mieux-être.